MARCHE DU 1ER MAI

Walter et José Maria

Les adolescents du foyer d’accueil ont participé à la marche du 1er mai, à Lima, avec leurs encadrants. C’est une volonté de témoigner de sa solidarité avec les travailleurs pour toutes les luttes menées pour leurs droits, mais aussi pour défendre ceux des enfants et adolescents qui travaillent au Pérou.

Mais que font des adolescents à la journée internationale des travailleurs ?

 

Défilé pour la fête des travailleurs

Défilé pour la fête des travailleurs

Ils défilent aux côtés des enfants et adolescents d’autres organisations avec lesquels ils partagent des rencontres tout au long de l’année.

Eux aussi vivent dans la rue, mais pour y travailler et aider leurs familles à subvenir à leurs besoins. On les appelle les « Nats ». Ils seraient entre deux et trois millions au Pérou, et dans les organismes avec lesquels nous travaillons, comme le MANTHOC, ils sont considérés comme des citoyens à part entière. On y applique le principe du « protagonisme organisé », où les mineurs sont considérés comme des personnes responsables qui participent à la construction de leur société, à l’économie de leurs familles et de leur pays, et qui méritent que l’on écoute leurs voix ignorées, en particulier lorsqu’elles protestent contre la maltraitance et l’exploitation dont ils peuvent être victimes.

Ils réclament depuis longtemps la reconnaissance de leur existence, le respect de leurs droits d’enfants et de travailleurs, des conditions de travail dignes, mais aussi une amélioration de leur accès à la santé et à l’éducation.

Beaucoup de leurs revendications sont identiques aux nôtres, et elles justifient que l’on se retrouve et se soutienne.

Plus de photos de cette journée sont à découvrir ici!

Laisser un commentaire

Su dirección de correo electrónico no será publicada. Nombre y dirección de correo electrónico obligatorios.