Notre Mission

> Notre Histoire > Notre Mission > Notre Equipe > Réseau

La situation des enfants des rues

A Lima, comme dans beaucoup de grandes villes du monde, des centaines d’enfants vivent complètement livrés à eux-mêmes. Ils ont fui leur foyer (violence, pauvreté, délits…) pour trouver refuge dans la rue. Regroupés dans différentes zones de Lima, dans des conditions d’hygiène catastrophiques, ils sont connus sous le vocable peu flatteur de « piranhas ». Ils vivent de petit larcins qui leurs permettent de se nourrir, mais surtout de se procurer de la drogue, et tentent ainsi de s’échapper et d’oublier leur détresse. Ils se cachent de la police qui effectue régulièrement des rafles (les « batidas ») et les chassent du centre-ville.

Rien n’est plus fragile que la vie de ces enfants, rejetés par la société, blessés dans leur estime d’eux-mêmes, affaiblis par les maladies et la dépendance à la drogue.

Le difficile chemin de la réinsertion

Il existe plusieurs associations péruviennes qui ont des foyers d’accueil dans lesquels les jeunes de moins de 18 ans peuvent être entièrement pris en charge. Ce sont des centres gérés par l’État ou par des institutions privées. Les enfants ont, en général connaissance de leur existence.

Mais la transition entre la rue et ces foyers est extrêmement difficile. Il est très difficile pour un enfant de quitter un mode de vie extrême en renonçant à sa « liberté », à la drogue et aux amitiés de la rue. Par conséquent, il est très fréquent que l’enfant retourne dans la rue après un séjour en foyer.

Dans ce contexte, les missions des Enfants du rio sont :

  • Assistance d’urgence aux enfants des rues
  • Prévention et suivi auprès des familles en difficulté.
  • Aide à la construction d’un projet de vie
  • Médiation familiale

Sensibiliation au phénomène des enfants des rues pour la population